A A A

Trois enjeux au "Colloque sur l'aide à domicile en 2030"

Rimouski, 15 mars 2016 --- COUP DE MAIN À DOMICILE profite de la Journée mondiale du travail social (le 17 mars) pour expliciter les enjeux qui seront abordés lors du Colloque qu’elle organise à Rimouski, le 19 mai prochain.

Sans les services de notre Organisme, 87% des clients ne pourraient vivre à leur domicile

S’il est un consensus social, c’est bien la nécessité des services à domicile pour aînés. De fait, selon un sondage réalisé en 2015 auprès de ses clients de la MRC Rimouski-Neigette, 87% disent qu’ils ne pourraient demeurer dans leur maison ou logement si ce n’était des services que COUP DE MAIN À DOMICILE leur rend afin de suppléer leur réduction d’autonomie. Pour réfléchir à la pérennité de ces services, les organisateurs du Colloque du 19 mai 2016 identifient trois enjeux majeurs…chacun ayant son atelier.


Atelier # 1. Comment s'assurer de la qualité des services d'aide à domicile?

Cet atelier s’intéresse à ce qui fait la bonne qualité d’un service d’aide à domicile. D’abord son accessibilité ou ce qui permet à un citoyen d'obtenir des services. Puis, la continuabilité ou l’aptitude que possède un service obtenu à continuer d'être fourni. La fiabilité ou la probabilité qu’un service remplisse la fonction attendue par le client. Le rapport qualité-prix ou l’équilibre entre la qualité la meilleure et le plus bas prix. Enfin, la personnalisation ou l’adaptation optimale à la situation particulière de chaque client.

Atelier # 2. Comment devrait évoluer le métier de Préposé/e en aide à domicile ?

La personne qui se rend à domicile, c’est la préposée en aide à domicile (PAD); ce métier est reconnu par le Gouvernement du Québec et une norme professionnelle le régit depuis 2009. Cet atelier se penche sur l’évolution probable de ce métier et sur celles et ceux qui l’exercent. De plus, on veut vérifier si les EÉSAD (entreprises d’économie sociale en aide à domicile, tel Coup de main à domicile) trouveront les candidatures, en quantité et en qualité, pour accomplir un travail plus exigeant en termes de savoir-faire et de savoir-être.

Atelier # 3. Comment l'État québécois et les Municipalités devraient-ils soutenir
l'aide à domicile?

Un Programme d’exonération financière des services d’aide à domicile (PEFSAD) du Québec existe qui subventionne en partie les citoyens qui recourent à l’aide à domicile. Comment devrait évoluer ce programme de soutien financier d’ici 2030? Desservir plus de personnes, mais à coût nul - comme souhaite le Ministre Barrette - est-il possible? Comment savoir quel budget est vraiment consacré au soutien à domicile? Et les Municipalités (amies des aînés ou pas), ont-elles un rôle à jouer eu égard aux services à domicile ?

Mission de COUP DE MAIN A DOMICILE

Fournir des services d’aide à domicile aux personnes dans le besoin de la MRC Rimouski-Neigette.

Publié le 15 mars 2016